Depuis 1998, Lire c’est partir édite des livres jeunesse sans subvention et sans réaliser de bénéfice mais en couvrant toutes les charges (fabrication, droits d’auteur et d’illustration, personnel et frais généraux). Alors, ne cherchez pas nos livres dans le commerce, ils n’y sont pas !

La maison d’édition publie des albums en couleur aux couvertures souples pour les petits, des livres de poche pour les plus grands et depuis peu des CD audio. Nous imprimons en France et en Espagne.

L’équilibre économique repose à la fois sur des tirages importants permettant de réduire le coût de l’impression par exemplaire (40 000 exemplaires pour les nouveautés) et un catalogue resserré de 130 titres, renouvelé d’une trentaine de nouveaux textes à chaque rentrée scolaire. Notre équipe assure elle-même la diffusion et la distribution des livres, principalement auprès des écoles, en relation avec des associations de l’éducation populaire.

Les enseignants trouvent là une ressource précieuse et économique leur permettant de faire lire tous leurs élèves sans solliciter les familles ou très peu; des projets autour de la lecture peuvent également voir le jour là où ils étaient difficilement envisageables.

Lire c’est partir répond ainsi à une véritable demande qui ne cesse de grandir.

► Vous pouvez nous contacter directement à l’OCCE41 afin que l’on vous renseigne sur les stocks disponibles immédiatement. Nous acceptons les règlements par chèque de la coopérative ou espèces uniquement (pas de terminal CB disponible).

Téléchargement de la liste des nouveautés 2018-2019 (format PDF) disponibles à l’OCCE41

Accédez à la commande en ligne des livres LCP (commandes réservées aux COOPS du 41)


► Téléchargement des fiches de présentation des titres LCP 2017-2018 :

C’est l’amour

Dick Whittington et son chat

Drôle de coiffeur

L’éléphant volant

La classe arc en ciel

La leçon de respect de Mimicha

Le colis mystérieux

Le loup et les sept chevreaux

Le miel et la boue

Le petit chaperon des écoles

Le Pire Noël

Le repaire du garde-fou

Les aventures de Léonard

Les six  serviteurs

Léon et Tourbillon

Un boulot pour les animaux

► Contactez Alexandra  à l’OCCE41 au 02 54 42 47 60, du lundi au jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 ou sur le mail : ad41@occe.coop


C’est l’amour du livre qui est le ciment de l’histoire de Vincent Safrat. Les livres qui l’ont fait rêver depuis l’âge de 20 ans. Les livres qu’il a écrits et imprimés. Puis les livres qu’il a édités à son compte et parfois dans de drôles de formats.

Même s’il reste marginal dans sa démarche, Vincent fréquente le milieu des « grands » éditeurs et imprimeurs. Il constate alors que pour eux, vendre est la finalité, et que les livres invendus seront tous sacrifiés sur l’autel de l’économie et du profit : la sentence sera le pilon.

Refusant cette économie du livre qui repose sur la destruction des invendus plutôt que sur le don, Vincent Safrat « éditeur social » part en croisade contre cette destruction. Il dresse alors un pont entre deux réalités économiques et sociales : celle du marché de l’édition et celle de la banlieue qui connaît des difficultés à accéder à la culture et au rêve.

Son histoire devient celle du « tout est possible » quand les causes sont justes, et les esprits candides. Il sauve des centaines puis des milliers de livres du pilon, avec la coopération active de quelques, puis de nombreux éditeurs sensibles à sa démarche.

Récupérer puis distribuer et maintenant éditer puis vendre, voilà le quotidien de Vincent Safrat. Imaginer des foyers remplis de livres, là où ils n’auraient jamais trouvé leur place, voilà le bonheur de Vincent Safrat. En janvier 2011, Vincent Safrat a été nommé chevalier des Arts et Lettres par Frédéric MITTERRAND. Sandrine FRENTZ, journaliste.