Newsletter n°4 : avril

♦ Classes découvertes, kermesses et assurances?

♦ Une artiste à l’école:

   la photographe Sandra-Vanessa Liégeois.

♦ Poésie et mise en voix avec Benjamin Kérautret!

♦ A la découverte du théâtre d’ombres pour l’école         de Pruniers en Sologne.

 

Avec le printemps, les classes découvertes et bientôt  les kermesses sont de retour!

Comment ma coop’ est-elle assurée? Nos projets? Nos sorties dans le 1er degré.
Notre contrat mis en place depuis le 1er septembre 2010
A l’initiative de la Fédération nationale, les associations départementales OCCE ont fait le choix de souscrire le nouveau contrat d’assurance OCCE proposé conjointement par la MAIF et la MAE.

Vous êtes ainsi bénéficiaire du contrat départemental souscrit par l’association, et non plus sociétaire MAIF ou MAE souscripteur de votre propre contrat des écoles.

Concrètement, compte-tenu de la forte implication des enseignants dans le fonctionnement de la coopérative, ce nouveau schéma ne sera pas fondamentalement différent de la situation précédente.

La nouvelle offre a été conçue afin de simplifier et sécuriser la question de l’assurance scolaire. Ce contrat unique permet ainsi d’éviter les éventuels défauts ou « doublons» de garantie.

Assureurs référents des écoles et des associations scolaires, la MAIF et la MAE ont défini ensemble les garanties du nouveau contrat et le niveau de qualité.

Vous pouvez rester serein, car non seulement le contrat continue de couvrir les activités de la coopérative, les sorties scolaires sous responsabilité de l’école et tous leurs participants, mais il comporte aussi de nouvelles garanties, telle que l’annulation voyage et spectacle, ainsi que des garanties enrichies : franchises contractuelles supprimées, plafond des biens garantis porté de 1 600 à 2 000 €… La MAE gère les contrats et les sinistres pour le compte des deux mutuelles.

On fait le point sur les documents d’assurances à avoir à l’école et en classe de découverte.

  • Dans le bureau du directeur:
  1. ASSURANCE-4-TABLEAU-RECAPITULATIF
  2. ASSURANCE-1-NOTICE-2018
  3. A PROPOS DES SORTIES
  4. DECLARATION D’ACCIDENT
  5. FICHE FETE DES ECOLES
  • En sortie, à compléter avec le n° de contrat: 0019457352

                                                           le n° de souscripteur: C004853142

  1. ASSURANCE-3-GUIDE
  2. ASSURANCE-6-AFFICHETTE
♦ En avril, l’OCCE41 met en avant une artiste que nous avons rencontrée !
La photographe Sandra-Vanessa Liégeois…
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est cyanotypes-ce-cm-15-1024x731.jpg.

Sandra-Vanessa Liégeois est photographe documentariste : elle réalise des reportages au long cours autour du monde paysan et de l’environnement. Cette thématique environnementale est également au cœur des ateliers qu’elle anime dans des classes de tous niveaux.
Des projets de 2 à 5 séances peuvent être co-construits avec les enseignants pour aborder : – L’environnement immédiat, le quartier, la nature.
– Le reportage, la photographie humaniste, le portrait, la mise en scène.
– La fiction : création d’images en lien avec des récits écrits en classe.
– L’univers d’un auteur jeunesse ou d’un photographe, support d’inspiration pour les élèves.
Ateliers proposés (liste non exhaustive) : – Découverte de la photo argentique ou numérique, des principes de lumière et de cadrage. – Lecture d’images, expérimentation autour des procédés photo anciens (avec ou sans labo photo). – Réalisation de carnets de voyage ou de reporters, conception de livres ou d’expositions.
Ateliers possibles en intérieur ou en extérieur, selon la formule choisie. Labo photo mobile à disposition. Groupes d’enfants de 8 à 30 participants, en fonction des ateliers. Tous publics à partir de 4 ans. Tarifs : de 145 € à 210 € la demi-journée. Lien vers un book d’exemple de réalisations :

http://sandra-vanessa-liegeois.com/partage/book%20accompagnement%20projets_SV.%20LIEGEOIS.pdf

Contacts : 06 83 44 87 97 / k_kouette@yahoo.fr

Nous mettrons encore d’autres artistes en lumière dans nos prochaines news…

L’OCCE41 a eu le plaisir d’organiser une animation sur la mise en voix de poésies avec le comédien Benjamin Kérautret, directeur de La Ben Compagnie. 

Tout d’abord réservés, des enseignants motivés ont laissé aller leur voix au rythme des alexandrins de La Fontaine. Et, se prenant au jeu, ils ont pris un réel plaisir à faire vivre les personnages des fables. La suite ? En classe avec leurs élèves pour que s’incarne la poésie dans les voix et les gestes…

Lisa Gaillard, enseignante de CP à Suèvres commente « J’ai apprécié un moment d’échanges sympathiques où on ose la poésie! »

Cela vous tente? On récidive le 5 juin après-midi, venez!

♦ Le théâtre d’ombre est à l’honneur à l’école grâce au partenariat d’une classe de l’école élémentaire de Pruniers en Sologne et leur maîtresse Caroline Grégoire, une étudiante de l’Espé,  Sanaâ Mahout et l’occe41.

Grâce à ce projet, les enfants ont pu découvrir cette pratique artistique si particulière nécessitant patience et imagination. Ils présenteront avec enthousiasme l’adaptation d’un album « Les cerfs volants » du Prix littéraire OCCE41, à la rencontre inter-classes au Château de Villesavin, en juin prochain.

Voilà ce que nous dit Sanaâ Mahout de la coopération dans son projet éducatif  « Intégrer la coopération au sein du projet théâtre d’ombres me semblait essentiel car coopérer c’est travailler ensemble pour créer une finalité commune ».